Carrières sur Seine,
19
Mars
2019
|
17:27
Europe/Amsterdam

5 technologies clés pour simplifier l’informatique en 2019

Auteur : Morgan Leucat, Directeur GTM Digital Workplace, Konica Minolta Business Solutions Europe

2019 voit l’avènement des technologies visant à simplifier l’informatique, dont la 5G et la blockchain. Leur déploiement au sein des entreprises consiste à relever les défis que posent notamment la pénurie continue de main-d'œuvre qualifiée et les menaces imminentes de sécurité. 

1. Une nouvelle accélération pour l'edge computing et le multicloud

Avec la montée en puissance continue de l'Internet des Objets (IoT) et la législation RGPD, l'edge computing devient incontournable pour apporter la puissance de traitement dont ont besoin bon nombre d'objets connectés, tels que les caméras intelligentes impliquant le traitement à proximité de la solution IoT et le stockage sur site des données sensibles. En 2019, une question conditionne les décisions liées aux infrastructures informatiques : quelles données faut-il stocker et où les traiter ? Dès lors qu'il faudra un accès rapide sans dépendance avec une connexion externe, les solutions d'edge computing s'imposeront. Assurer la récupération des données et l'accès aux applications en mobilité seront le propre des solutions cloud, qu'elles soient privées ou publiques. Toutefois, cette diversification vers le multicloud devra être transparente ou presque pour l'utilisateur. Quels que soient leurs emplacements de stockage et de consultation des données, l'expérience doit demeurer homogène, immédiate et sécurisée.

2. Sécurité : vers une protection centralisée des données à l'heure des objets connectés

Si les objets connectés se démocratisent dans les entreprises, les failles de sécurité potentielles liées à leur utilisation dans le milieu professionnel s'accroissent tout autant. L'augmentation des menaces a conduit les entreprises à prendre de nombreuses mesures défensives qui sont dans le même temps source de problèmes. En effet, les différentes solutions proposées par divers fournisseurs indépendants peuvent entraîner des conflits et empêcher l'émergence de solutions complètes. Dans le meilleur des cas, cette procédure n'est tout simplement pas efficace. Dans le pire, elle constitue une menace pour la productivité. En conséquence, la sécurité informatique en 2019 doit passer par le recours à des solutions centralisées, synchronisant la sécurité sur toutes les couches, et idéalement contrôlées par l'intermédiaire d'un tableau de bord unique.

3. VoIP : la voie vers une véritable collaboration distante

L’ancien service RNIS va être remplacé par la VoIP (voix sur IP) dans plusieurs pays européens. Si la VoIP n'est pas une technologie neuve en soi, cette évolution peut être l'amorce d'une véritable intégration des outils de communication et de travail. Dans la mesure où les entreprises sont amenées à revoir leurs solutions de communication, elles peuvent exploiter le potentiel de celles dont elles disposent déjà. Par exemple, avec la plate-forme Microsoft Teams déjà incluse dans Office 365, le poste de travail et le poste téléphonique peuvent être réunis dans une seule solution. De même, une solution unique suffira pour travailler à distance sur un document et communiquer à propos de celui-ci.

4. La 5G et sa promesse de fiabilité pour l’informatique professionnelle

La 5G est si convaincante que plusieurs entreprises, comme Daimler, BASF et Siemens étudient la possibilité de concurrencer des opérateurs classiques pour les licences 5G. Pourquoi ? Les vitesses affichées pour chaque station de base mobile, à savoir 20 Gbit/s en liaison descendante et 10 Gbit/s en liaison montante, sont si élevées qu'elles révolutionnent véritablement la connectivité des appareils pour un transfert ultrarapide d'énormes quantités de données. Il s'agit non seulement d'une porte ouverte sur les technologies orientées utilisateur, telles que la conduite automatisée, mais aussi d'une avancée considérable pour les solutions informatiques métiers. La 5G est une formidable opportunité pour les technologies de reprise avec des serveurs classiques ou la connectivité des appareils mobiles, pour ne citer que quelques applications. Sur les prochaines années, la 5G est amenée à faire un bond en avant sous l'impulsion des opérateurs qui anticipent le rôle majeur qu'elle promet de jouer pour les entreprises.

5. Blockchain : une application plus concrète passe obligatoirement par la simplification

La blockchain fait incontestablement partie des grandes tendances IT de 2019. En distribuant les informations numériques, et non en les copiant, la technologie blockchain constitue la base d'un très grand nombre d'applications dans tous les secteurs. Néanmoins, le déploiement d'une telle technologie s'avère complexe et sa mise en œuvre à grande échelle doit permettre l'utilisation d'applications plug-and-play simplifiées. Cette simplification nécessaire est le principal obstacle qui empêche à l'heure actuelle de convertir l'engouement suscité par le Bitcoin en un véritable mouvement technologique autonome. En 2019, la volonté de relever ce premier défi donnera le jour à de nouveaux cas d'usages. Dans les années à venir, il faudra surmonter d’autres obstacles : de la puissance de calcul à la sécurité, sans oublier l’empreinte environnementale en raison de la quantité phénoménale d'énergie qu'elle consomme. Tels sont les défis à relever pour que la blockchain puisse être le vecteur de nombreuses applications professionnelles de tous horizons.

Ainsi, en 2019, l'informatique va être façonnée par la simplification, l'automatisation, la sécurité et l'IoT. Dans le même temps, la pénurie de main-d'œuvre qualifiée commence à redéfinir les méthodes de travail dans l'informatique. Les tâches laborieuses et répétitives de l'administrateur informatique traditionnel se voient de plus en plus automatisées ou, à défaut, externalisées. Certaines solutions informatiques, telles que le Workplace Hub de Konica Minolta, permettront une automatisation beaucoup plus importante, ce qui signera la fin de ces tâches d'un autre temps. Les profils des métiers du numérique devront donc changer en profondeur afin de renforcer leur attractivité.

L'entreprise

Konica Minolta accompagne la transformation numérique des entreprises au travers de son expertise unique en matière de gestion de l’information. En tant que fournisseur de services informatiques, Konica Minolta a développé une offre globale pour optimiser les processus métier grâce à l’automatisation des flux de travail et propose des solutions de gestion de l’infrastructure informatique, des contenus (ECM), de la sécurité informatique et des environnements cloud. Konica Minolta s'est vu attribuer le prix « Buyers Lab PaceSetter award for Smart Workplace Vision » pour sa vision prospective de l’environnement de travail de demain et sa stratégie d’investissement dans des technologies innovantes. Sur le marché de l’impression de production et de l’impression industrielle (sur lequel le Groupe a pu investir en se rapprochant de MGI Digital Technology dont il détient 40% du capital), Konica Minolta propose un accompagnement complet (audit et conseil, services, technologies et logiciels de pointe). En 2017, Konica Minolta s’est ainsi vu désigner leader du marché en Europe, en Asie centrale, au Moyen-Orient et en Afrique (InfoSource). Konica Minolta entend également devenir un leader de la sûreté avec Mobotix (dont 65% du capital est détenu par le Groupe). La santé représente aussi un axe stratégique de développement, l’ambition du Groupe étant d’assurer la transformation digitale du parcours de soins. Par le biais de ses cinq Business Innovation Centers répartis dans le monde, Konica Minolta innove en privilégiant la co-innovation avec ses clients, partenaires, mais aussi des industriels et des start-ups.

Konica Minolta Business Solutions France, basée à Carrières-sur-Seine, est une filiale à part entière du Groupe Konica Minolta Inc., Tokyo, Japon. En France, le Groupe emploie 1740 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 517 millions d’euros pour l’exercice 2017. Son offre globale est distribuée via un réseau de ventes composé de 9 entités régionales, de 120 concessionnaires et revendeurs.

Konica Minolta Business Solutions France est aussi engagé dans :

  • Le sport : Partenaire titre du Marathon Vert Konica Minolta Rennes depuis 7 ans ;
  • Le mécénat : la Fondation d’Entreprise Konica Minolta vise à faciliter l’accessibilité des personnes en situation de handicap au sport, aux loisirs, à la culture, à l’éducation et au travail.