Carrières sur Seine,
14
Juin
2018
|
11:10
Europe/Amsterdam

Hausse des résultats financiers du Groupe Konica Minolta sur l’exercice 2017

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Konica Minolta a atteint 1 031,2 milliards de JPY (8 milliards d’euros) pour l’exercice fiscal 2017, en hausse de 7,1 % par rapport à l’exercice précédent.

Le groupe a enregistré un bénéfice d'exploitation de 53,8 milliards de JPY (422,6 millions d'euros), en hausse de 7,4 % par rapport au dernier exercice. Tous les secteurs d'activité ont affiché une augmentation de leur chiffre d'affaires, notamment grâce à la capacité d’innovation du Groupe (plus de 613 millions d’euros investit en R&D en 2017) et aux rachats effectués.

Konica Minolta affiche ainsi des bénéfices en hausse de 2,2% par rapport à l'exercice 2017 s’élevant à 32,2 milliards de yens (252,9 millions d’euros).

La hausse des revenus du Groupe Konica Minolta sur l’exercice 2017 résulte d’une transformation opérée en profondeur, notamment grâce à des programmes internes et à une quarantaine de rachats effectués dans le monde (récemment 6 en Europe).

La capacité de Konica Minolta à s’ouvrir à de nouveaux marchés, comme la médecine de précision, l’impression industrielle ou encore la sécurité a aussi eu des répercussions positives ; de nouveaux services innovants intégrant les savoir-faire historiques de la marque en transversal ont pu voir le jour.

L’innovation, qui fait partie de l’ADN du Groupe, tient également un rôle important. 800 personnes travaillent en R&D pour imaginer les produits de demain qui permettront à Konica Minolta de devenir une société de services à forte valeur. Dans sa vision de l’innovation, le Groupe privilégie la co-innovation ; de nombreux projets sont développés en collaboration directe avec ses clients et ses partenaires - par exemple, dans le Digital Manufacturing avec la mise au point de robots du futur intégrant des caméras, capables de capter des données à analyser.

3 domaines d’activité clés en 2017

Sur l’exercice 2017, Le Groupe Konica Minolta a plus particulièrement concentré son énergie et ses investissements sur les 3 domaines suivants :

  1. Services à forte valeur ajoutée adaptés à l'ère de l'Internet des objets

Au cours de cette année fiscale, Konica Minolta a accéléré la commercialisation de ses solutions de vidéosurveillance IP (issue du partenariat avec la société MOBOTIX), notamment en constituant une force commerciale dans chaque filiale européenne. En France, des contrats ont déjà été signés dans les secteurs de l’industrie et du transport.

Le Groupe poursuit également le développement du Workplace Hub, sa plate-forme innovante de services IT infogérés, avec ses partenaires mais également en le testant auprès de clients avant sa commercialisation.

  1. Impression de production et industrielle

Konica Minolta a lancé de nouveaux équipements bénéficiant de ses technologies et de nouvelles fonctionnalités de gestion de la colorimétrie et de la productivité. Concernant l'impression industrielle, sa prise de participation dans la société MGI (en avril 2016) a permis au groupe de mettre sur le marché des nouvelles technologies exclusives de vernis sélectif et de dorure à chaud pour le prototypage et les cours tirages en numérique. Ces systèmes à forte valeur ajoutée ont été largement adoptés par le marché et ont suscité une accélération des ventes.

  1. Secteur de la médecine de précision sur lequel Konica Minolta souhaite devenir un acteur à part entière

Les sociétés Ambry Genetics Corporation et Invicro, LLC, ont été rachetées respectivement en octobre et en novembre 2017. Le savoir-faire de ces deux entreprises a été associé à la technologie propriétaire de test de tissu extrêmement sensible (HSTT, High Sensitive Tissue Testing) du Groupe, avec pour objectif d'établir une activité biomédicale portant la marque Konica Minolta. En parallèle, Konica Minolta étend ses offres IT pour la santé avec des solutions d’imagerie médicale (PACS) et de gestion uniformisée des documents patients. Elle travaille également à l’intégration des solutions MOBOTIX dans ses offres santé pour une meilleure protection des personnes hospitalisées.

Un Groupe en profonde mutation

  • De l’image au document, du document à l’information :

Fort de 145 ans d’existence et pionnier technologique de l’imagerie, le Groupe Konica Minolta s’est adapté au fil du temps à l’évolution des technologies et aux besoins de ses clients. Positionné historiquement sur le marché de la photographie, le Groupe Konica Minolta a recentré son activité sur celle du document, en devenant l’un des premiers constructeurs mondiaux de systèmes d’impression.

Du document papier, le Groupe a élargi ses activités au document numérisé et au traitement de l’information : dématérialisation des documents, partage des documents, gestion des processus documentaires, gestion des contenus, archivage… Puis à la sécurisation, au stockage et à l’accès en mobilité de l’information, d’où un investissement important de Konica Minolta depuis plus de 5 ans dans les IT Services, qui s’est notamment traduit en France par le rachat de la SSII Serians (2012). Aujourd’hui, Konica Minolta est en mesure de répondre à l’intégralité des besoins informatiques et bureautiques des PME.

  • De l’information à la data :

Pour préparer son avenir, Konica Minolta s’oriente vers la gestion de la data en investissant dans les différents points de captations de la donnée (objets connectés, capteurs, caméras et autres instruments de mesure), auxquels le Groupe associe ses différentes expertises technologiques et y ajoute de l’intelligence artificielle - à l’image du Workplace Hub, une plate-forme intelligente associant matériels, périphériques et logiciels et offrant une gestion de l’intégralité du système d’information à partir d’un point unique.

Les deux autres axes stratégiques du Groupe sont la santé, un marché sur lequel Konica Minolta est présent depuis de nombreuses années notamment l’imagerie médicale (capteurs plan) et les instruments de mesure (détecteur de jaunisse chez le nourrisson), et l’impression industrielle, grâce à son rapprochement avec MGI Digital Graphic Technology (dont Konica Minolta détient 40% du capital).

Progression des différentes activités

  1. Activités liées à la bureautique

Le volume des ventes de systèmes d’impression multifonctions A3 monochromes et couleur n'a cessé d'augmenter d'une année sur l'autre, et à un rythme supérieur à celui du marché. Les modèles couleur haute vitesse ont notamment affiché des taux de progression élevés dès le lancement des nouveaux produits. Sur le marché Nord-américain, les ventes sont restées soutenues dès le début de l'année fiscale, et la Chine a également affiché une croissance impressionnante de ses volumes de ventes en glissement annuel. En Europe, Konica Minolta se classe n°1 des ventes de multifonctions A3 couleur sur l’année calendaire 2017.

  1. Services informatiques

Les ventes de solutions de sécurité ont contribué à renforcer le chiffre d'affaires sur le marché des États-Unis. Par ailleurs, le chiffre d'affaires de l'unité IT services dans son ensemble est en augmentation en glissement annuel, notamment du fait de la hausse des ventes en Enterprise Content Management (ECM). En France, le Groupe a fait l’acquisition en novembre 2017 de la société Numerial, spécialiste des solutions logicielles de gestion des contenus d’entreprises. Ce sont 40 experts de ce domaine qui ont ainsi rejoint la structure Konica Minolta début avril.

Au niveau mondial, les activités bureautiques et services informatiques ont enregistré un chiffre d'affaires de 583,8 milliards de JPY (4,58 milliards d’euros), en progression de 4,6 %, et un bénéfice d'exploitation de 44,9 milliards de JPY (352.7 millions d’euros), en hausse de 1,3 % en glissement annuel.

  1. Impression de production et industrielle

Les ventes en Europe ont augmenté, principalement grâce aux modèles haut de gamme. Konica Minolta détient 35% parts de marché sur les presses numériques couleur et se classe en première position. Le module de contrôle de production IQ-501, technologie exclusive Konica Minolta, permettant de contrôler et ajuster automatiquement les travaux, ainsi que leur constance colorimétrique a été fortement apprécié par ses clients imprimeurs, ce qui a encore renforcé la position de leader de Konica Minolta vis-à-vis de ses concurrents.

Pour l'impression industrielle, les ventes de la nouvelle presse à jet d'encre numérique « AccurioJet KM-1 », des presses numériques dédiées à l’impression d’étiquettes adhésives ainsi que des équipements MGI (ennoblissement du document, vernis 3D, dorure à chaud…) se sont accélérées, essentiellement en Amérique du Nord et en Europe, où les volumes de vente ont augmenté de manière spectaculaire.

En conséquence, l'activité d'impression de production et industrielle a enregistré un chiffre d'affaires de 214,2 milliards de JPY (1,68 milliards d’euros), en progression de 5,0 %, et un bénéfice d'exploitation de 9,2 milliards de JPY (722 870 euros), en hausse de 12,4 % en glissement annuel.

  1. Secteur de la santé

Les volumes de vente des systèmes de radiographie numérique (DR) ont augmenté aux États-Unis, grâce au renforcement de la coopération avec des fabricants de matériel de radiographie. Les ventes de systèmes de diagnostic à ultrasons se sont maintenues à un niveau élevé au Japon. Les volumes de vente se sont également accélérés en Chine et en Europe.

Le secteur de la santé a ainsi enregistré un chiffre d'affaires de 96,5 milliards de JPY (758,2 millions d’euros), en progression de 7,3 %, et un bénéfice d'exploitation de 5,5 milliards de JPY (432 160 euros), en hausse de 94,6 % en glissement annuel.

Une progression des activités stratégiques également en France

En France, Konica Minolta Business Solutions a réalisé un chiffre d’affaires de 517 millions d’euros. Les activités liées aux services informatiques ont enregistré un chiffre d’affaires de 46,7 millions d’euros, représentant 9% du chiffre d’affaires total.

Les revenus issus de la vente des matériels dédiés à l’impression industrielle ont, quant à eux, progressé de 38% par rapport à l’exercice précédent, portant le chiffre d’affaires à 2,56 millions d’euros.

Le développement des services informatiques, l’arrivée sur le marché du Workplace Hub (disponibilité prévue en octobre 2018) et la croissance de la demande en matière de sécurisation des documents et des données constituent le socle de développement principal des activités IT Services pour la nouvelle année fiscale.

L’impression industrielle (imprimeurs) et l’activité santé (imagerie médicale) sont les deux axes majeurs de verticalisation de Konica Minolta qui profitent à la fois du siège de la société MGI en France et de la présence au sein des équipes françaises d’experts en imagerie médicale. Ces spécificités de la filiale française devraient se traduire par une montée en puissance de ces activités dans les mois à venir.

L'entreprise

Konica Minolta accompagne la transformation numérique des entreprises au travers de son expertise unique en matière de gestion de l’information. En tant que fournisseur de services informatiques, Konica Minolta a développé une offre globale pour optimiser les processus métier grâce à l’automatisation des flux de travail et propose des solutions de gestion de l’infrastructure informatique, des contenus (ECM), de la sécurité informatique et des environnements cloud. Konica Minolta s'est vu attribuer le prix « Buyers Lab PaceSetter award for Smart Workplace Vision » pour sa vision prospective de l’environnement de travail de demain et sa stratégie d’investissement dans des technologies innovantes. Sur le marché de l’impression de production et de l’impression industrielle (sur lequel le Groupe a pu investir en se rapprochant de MGI Digital Technology dont il détient 40% du capital), Konica Minolta propose un accompagnement complet (audit et conseil, services, technologies et logiciels de pointe). En 2017, Konica Minolta s’est ainsi vu désigner leader du marché en Europe, en Asie centrale, au Moyen-Orient et en Afrique (InfoSource). Konica Minolta entend également devenir un leader de la sûreté avec Mobotix (dont 65% du capital est détenu par le Groupe). La santé représente aussi un axe stratégique de développement, l’ambition du Groupe étant d’assurer la transformation digitale du parcours de soins. Par le biais de ses cinq Business Innovation Centers répartis dans le monde, Konica Minolta innove en privilégiant la co-innovation avec ses clients, partenaires, mais aussi des industriels et des start-ups.

Konica Minolta Business Solutions France, basée à Carrières-sur-Seine, est une filiale à part entière du Groupe Konica Minolta Inc., Tokyo, Japon. En France, le Groupe emploie 1740 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 517 millions d’euros pour l’exercice 2017. Son offre globale est distribuée via un réseau de ventes composé de 9 entités régionales, de 120 concessionnaires et revendeurs.

Konica Minolta Business Solutions France est aussi engagé dans :

  • Le sport : Partenaire titre du Marathon Vert Konica Minolta Rennes depuis 7 ans ;
  • Le mécénat : la Fondation d’Entreprise Konica Minolta vise à faciliter l’accessibilité des personnes en situation de handicap au sport, aux loisirs, à la culture, à l’éducation et au travail.