Carrières sur Seine,
16
Novembre
2018
|
11:12
Europe/Amsterdam

Une nouvelle enquête de Konica Minolta révèle que les PME se contentent d’une informatique sous-performante

Résumé

Pour une PME sur cinq, les problèmes liés à l'infrastructure informatique constituent l'un des trois défis majeurs auxquels leur entreprise est confrontée.

La nouvelle enquête de Konica Minolta Inc., menée par le cabinet d’études Opinium auprès des petites et moyennes entreprises (PME) européennes et américaines, révèle que les problèmes informatiques rencontrés au quotidien freinent gravement leur réussite. En effet, pour au moins un tiers des répondants, ils engendrent une augmentation des coûts, une baisse de productivité et une moindre qualité du travail. Pour autant, 95 % des PME interrogées, tous marchés confondus, se disent satisfaites de leurs solutions informatiques actuelles.

L’informatique, une source de frustration pour les PME

Si les PME françaises investissent dans de nouvelles solutions informatiques, le budget consacré environ 184 000 euros par an s’avère être le plus bas comparé aux autres pays interrogés : plus de 466 000 euros pour l’Allemagne et plus de 750 000 euros aux Etats-Unis. D’après les 815 dirigeants de PME européennes et américaines interrogés, 56% du budget informatique est consacré à la résolution des problèmes techniques, soit un coût estimé à 227 000 euros par an. En la matière, les dépenses avoisinent les 100 000 euros en France.

Parmi les diverses difficultés critiques rencontrées :

  • matériel ne fonctionnant pas (27 %) ;
  • problèmes d'administration informatique (24 %) ;
  • logiciels obsolètes (24 %) ;
  • mauvaise connectivité Internet (20 %) ;
  • risques en termes de sécurité (23 %) ;
  • pannes de serveurs (20%).

L’impact des dysfonctionnements informatiques sur l'activité

Les PME estiment perdre plus de 15 heures par mois à résoudre les problèmes informatiques. L’impact des dysfonctionnements informatiques sur leur activité est également important :

  • temps nécessaire pour résoudre les problèmes (41 %) ;
  • baisse de productivité des employés (37 %) ;
  • coût de la résolution des problèmes (35 %) ;
  • baisse de la qualité du travail (35 %).

Un frein à l’innovation

L’opinion des PME françaises, quant à l’impact des technologies futures sur leur productivité, est positive (80 %). Dans l’hexagone, 47% se déclarent favorables à l’intégration et à l’adoption de l’intelligence artificielle et de machine learning. Elles sont convaincues qu’un avenir incluant ces technologies est prometteur. Pour autant, bon nombre d’entre elles ont du mal à mettre en œuvre de nouvelles solutions informatiques.

Premier frein : la difficulté des dirigeants de PME interrogés à recruter les bonnes ressources IT et le manque de compétences en interne (57%). Second frein à l’innovation : un faible taux d’adoption des technologies Cloud alors que de nombreuses solutions d’intelligence artificielle et de machine learning mises sur le marché aujourd’hui impliquent d’y recourir.

Selon l’enquête, seules 16 % des PME françaises déclarent avoir l'intention d’adopter une infrastructure Cloud au cours des trois prochaines années, même constat pour les applications Cloud.

Celles qui n'envisagent pas d'adopter une infrastructure Cloud justifient leur position comme suit :

  • technologie trop onéreuse ou budget indisponible (29%) ;
  • l'organisation n'a pas l’utilité de cette technologie (18%) ;
  • l’organisation n’a pas l’expertise nécessaire pour l’utiliser (24 %).

Une simplification de l’informatique incontournable pour les PME

Dans sa vision de l’environnement de travail de demain, Konica Minolta réfute l’idée qu’une informatique sous-performante soit la norme dans un contexte professionnel. C’est pourquoi, Konica Minolta a créé le Workplace Hub, une solution unique sur le marché pour simplifier la gestion de l’informatique des PME.

C’est donc en lien avec la commercialisation de cette nouvelle plateforme de services informatiques que Konica Minolta a commandé cette étude afin de mieux connaître les problématiques IT et attentes des dirigeants de PME. 91 % d’entre eux estiment d’ailleurs qu'un système informatique tout-en-un intégrant de manière transparente le matériel, les logiciels et les services dans une solution multifournisseur unique serait adapté à leur organisation.

Confrontées à un défi majeur qui consiste à gérer de multiples systèmes et relier des points de données disparates, tout en restant compétitives et conformes, les PME doivent néanmoins réussir leur transformation numérique , cela crée un besoin croissant de plateformes de gestion centralisées, capables d’alléger une grande partie de la charge informatique. Nous voyons se développer les initiatives de la part des fournisseurs de solutions informatiques, qui cherchent à aider leurs clients dans leur transition numérique à travers la création ou l’intégration de plateformes centralisées. 
Mick Heys, VP européen des solutions d’imagerie, d’impression et de traitement des documents chez IDC.
L’objectif de Konica Minolta est d’aider les PME à créer l'environnement de travail du futur optimisé par l’IoT et l’IA. La première étape de ce processus consiste à simplifier leur informatique avec un système tout-en-un intégrant matériels, logiciels et services, le tout managé par un fournisseur unique. Nous sommes convaincus qu’en connectant de manière transparente les personnes, les espaces et les équipements, le Workplace Hub est la solution pour créer un environnement de travail connecté et intelligent. Ainsi, les PME peuvent se concentrer sur la croissance de leur activité, le développement de nouveaux produits et modèles commerciaux, et avoir une longueur d'avance sur leurs concurrents. 
Dennis Curry, directeur technique adjoint de Konica Minolta et inventeur de Workplace Hub

* L’enquête sur les problématiques des PME en matière d’informatique a été réalisée pour Konica Minolta en août 2018 en partenariat avec Opinium. Elle a été menée auprès de 815 cadres informatiques décideurs de petites et moyennes entreprises (de 30 à 250 employés) dans 4 pays : États-Unis, Royaume-Uni, France et Allemagne.

L'entreprise

Konica Minolta accompagne la transformation numérique des entreprises au travers de son expertise unique en matière de gestion de l’information. En tant que fournisseur de services informatiques, Konica Minolta a développé une offre globale pour optimiser les processus métier grâce à l’automatisation des flux de travail et propose des solutions de gestion de l’infrastructure informatique, des contenus (ECM), de la sécurité informatique et des environnements cloud. Konica Minolta s'est vu attribuer le prix « Buyers Lab PaceSetter award for Smart Workplace Vision » pour sa vision prospective de l’environnement de travail de demain et sa stratégie d’investissement dans des technologies innovantes. Sur le marché de l’impression de production et de l’impression industrielle (sur lequel le Groupe a pu investir en se rapprochant de MGI Digital Technology dont il détient 40% du capital), Konica Minolta propose un accompagnement complet (audit et conseil, services, technologies et logiciels de pointe). En 2017, Konica Minolta s’est ainsi vu désigner leader du marché en Europe, en Asie centrale, au Moyen-Orient et en Afrique (InfoSource). Konica Minolta entend également devenir un leader de la sûreté avec Mobotix (dont 65% du capital est détenu par le Groupe). La santé représente aussi un axe stratégique de développement, l’ambition du Groupe étant d’assurer la transformation digitale du parcours de soins. Par le biais de ses cinq Business Innovation Centers répartis dans le monde, Konica Minolta innove en privilégiant la co-innovation avec ses clients, partenaires, mais aussi des industriels et des start-ups.

Konica Minolta Business Solutions France, basée à Carrières-sur-Seine, est une filiale à part entière du Groupe Konica Minolta Inc., Tokyo, Japon. En France, le Groupe emploie 1740 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 517 millions d’euros pour l’exercice 2017. Son offre globale est distribuée via un réseau de ventes composé de 9 entités régionales, de 120 concessionnaires et revendeurs.

Konica Minolta Business Solutions France est aussi engagé dans :

  • Le sport : Partenaire titre du Marathon Vert Konica Minolta Rennes depuis 7 ans ;
  • Le mécénat : la Fondation d’Entreprise Konica Minolta vise à faciliter l’accessibilité des personnes en situation de handicap au sport, aux loisirs, à la culture, à l’éducation et au travail.